Qu'est-ce que le Vitiligo

Vitiligo

Le vitiligo est une maladie de la peau relativement fréquente. Elle touche 0,5% à 2% de la population selon les études. Les hommes et les femmes sont atteints avec la même fréquence. Le vitiligo se manifeste par des plaques blanches qui correspondent à des zones de peau où les cellules qui fabriquent la mélanine (le principal pigment de la peau) ont disparu. Ces cellules s’appellent les mélanocytes. Les plaques de vitiligo sont généralement asymptomatiques, c’est-à-dire qu’elles ne grattent pas, ne brûlent pas et ne font pas mal. Elles ne sont jamais contagieuses. On distingue plusieurs types de vitiligo selon la présentation clinique. La forme classique la plus fréquente est le vitiligo généralisé. Les plaques sont nombreuses et grossièrement symétriques.

Il existe également des vitiligos localisés où l’atteinte est limitée à une ou 2 plaques. Parfois l’aspect est limité à une zone de peau bien limitée, unilatérale (un seul côté du corps) et souvent en forme de bande. On parle alors de vitiligo segmentaire. Enfin, le vitiligo peut parfois toucher quasiment l’ensemble de la peau et des poils en laissant très peu de peau encore saine. Il s’agit du vitiligo universel. L’évolution du vitiligo est imprévisible. Il peut rester stable, s’étendre plus ou moins rapidement voire régresser (souvent sous l’effet des ultraviolets (UV) du soleil). Les autres organes ne sont pas touchés et la survie des personnes ayant un vitiligo et la même que celle de la population générale. Ainsi, le vitiligo est encore souvent malheureusement considéré comme un problème esthétique bénin. Il est cependant maintenant bien démontré que le vitiligo retentit souvent de façon importante sur la vie des personnes qui souffrent de cette affection. Des études ont montré que le retentissement psychologique du vitiligo était comparable à celui de la dépression, de l’hypertension artérielle ou même de certains cancers.

Des progrès thérapeutiques sensibles ont été réalisés ces dernières années mais malheureusement la repigmentation complète (recoloration normale de la peau) n’est pas toujours obtenue et des localisations telles que les saillies osseuses et les extrémités restent particulièrement difficile à traiter. Cependant la physiopathologie du vitiligo est aujourd’hui mieux connue et de nouvelles options thérapeutiques ouvrent aujourd’hui des perspectives encourageantes.



Autres articles, voir page documentation
- Voir aussi un article sur le Vitiligo (site web INSERM)
- Autres articles sur le Vitiligo (Association Française du Vitiligo)
Exemple de patient atteint Vitiligo
Exemple de patient atteint Vitiligo